Faciliter la mobilité et améliorer les transports

La plateforme dispose de nombreux équipements permettant la simulation et l'analyse de plusieurs bus de terrain (CAN, LIN, FlexRay, etc.) dans les transports. Elle dispose aussi d'outils logiciels et matériels permettant de découvrir la méthode de développement par modélisation dite "Model-based Design".

  1. Les bus de terrain
  2. Modélisation & prototypage rapide

Vous souhaitez :

  • apprendre à utiliser ces divers systèmes existants ?
  • Développer des prototypes ou démonstrateurs ?
  • Faire des essais ?
  • En savoir plus sur les tendances dans ces domaines ?
  • Bénéficier de formations sur ces technologies et outils ?

Les ingénieurs de la plateforme et de ses partenaires peuvent vous aider !

Les bus de terrain

  • Simulation et analyse des réseaux de terrains CAN, LIN, FLEXRAY, MOST, J1939, NMEA2000...
  • Espionnage et diagnostic des réseaux de terrain

Modélisation & prototypage rapide

  • Prototypage rapide (MicroAutobox, modules FAAR)
  • Modélisation de systèmes par programmation graphique (suite logicielle MATLAB/Simulink/Stateflow) et génération automatique de code
  • Simulation d'environnements de test (Banc HIL)

Dans le prototypage rapide, des algorithmes de contrôle sont établis à partir d'un modèle mathématique (modèle Simulink) et sont implementés dans un système temps réel, de sorte que les stratégies de contrôle peuvent être testées avec le système contrôlé réellement, comme une voiture ou un robot. Simulink est utilisé comme entrée et comme outil de simulation, et Simulink Coder, également de MathWorks, est utilisé comme générateur de code. dSPACE fournit la plate-forme matérielle nécessaire composée d'un processeur et des interfaces pour de multiples capteurs et actionneurs, ainsi que les blocs Simulink nécessaires pour intégrer les interfaces dans le modèle Simulink (Real-Time Interface, RTI).

Dans la simulation HIL, un simulateur reproduit l'environnement dans lequel un calculateur fonctionne: une voiture, un avion, un robot, etc. Les entrées/sorties de l'ECU à tester sont connectées aux entrées et sorties du simulateur. Ensuite, ce simulateur exécute un modèle en temps réel de l'environnement de travail de l'ECU, qui peut consister en des modèles de simulation automobile (ASM) de dSPACE ou des modèles d'autres fabricants et d'autres environnements. Cette méthode fournit un moyen de tester de nouvelles fonctions dans un environnement sûr et à conditions initiales reproductibles, avant même qu'un prototype du produit n'ai encore été produit. Comme pour le prototypage rapide, les modèles Simulink sont le fondement du HIL.
L'avantage de la simulation HIL en comparaison avec les tests d'écus dans des prototypes de véhicules réels est que les tests d'ECU peuvent être effectués très tôt dans le processus de développement. Les erreurs sont détectées et éliminées très tôt et de manière rentable.